Arnold Antonin Films

Mercredi 28 et Jeudi 29 octobre 2015 – 5 h pm Salle FOKAL UNESCO
Entrée sur invitation à retirer à l’accueil de FOKAL à partir du 22 octobre 2015
Les mercredi 28 et Jeudi 29 octobre, FOKAL accueille pendant deux soirées le réalisateur Arnold Antonin, qui présentera en avant-première au public ses quatre derniers films.
Mercredi 28 octobre 2015 – 5 h pm – en présence d’Arnold Antonin et de Gérard Fortuné
Jambes de bois ou Gérard Fortuné, le dernier des naïfs (20 min) Gérard Fortuné peint, depuis 40 années, 365 tableaux par an. Ses tableaux figurent dans de nombreuses collections à travers le monde. La galerie Monnin a fait récemment rétrospective de ses œuvres, suivie d’une monographie. Ce film retrace un émouvant portrait du dernier des naïfs haïtiens, connu dans son quartier comme « Jambes de bois ou l’homme aux échasses ». On le voit en train de peindre, de cuisiner et de danser.
Un haïtien à Paris, Gérald Bloncourt distributeur de tracts et colleur d’affiches (50 min) Exilé d’Haïti pour sa participation à la révolte des étudiants en 1946, aux côtés de Jacques Stephen Alexis et de René Depestre, Gérald Bloncourt n’a jamais oublié sa terre natale. Installé à Paris depuis 69 ans, il a mené de front sans discontinuer son travail de photographe, de peintre et de poète. Dans ce film, la caméra de Gérald Bloncourt nous restitue les images fortes des prolétaires ainsi que celles des artistes et des hommes politiques légendaires qui ont fait la vie parisienne. Ce film nous introduit dans l’univers et l’intimité de Bloncourt qui, à 88 ans, dit lutter encore pour les lendemains qui chantent. >
Jeudi 29 octobre 2015 – 5 h pm – en présence d’Arnold Antonin
Lafortune Félix, le dernier des grands peintres de l’Artibonite (20 min) A Saint-Marc vit le dernier des grands peintres de l’Artibonite. A 82 ans il continue à peindre sans désemparer les loas et les initiés de l’univers vaudou. Lafortune Félix cependant affirme que, tout en étant hougan, il ne croit pas aux zombis. Maître de la couleur et de la composition, cet artiste de la trempe d’un Hector Hyppolite ou d’un André Pierre est l’un des derniers survivants des maîtres de la peinture populaire.
Jacques Stephen Alexis, mort sans sepulture (95 min) Jacques Stephen Alexis est certainement l’un des plus éminents écrivains d’Haïti et de la Caraïbe. Revenu en Haïti après un long périple à l’étranger en 1961, l’auteur de « Compère Général Soleil » et de «L’espace d’un cillement » est enlevé sur les ordres de François Duvalier et porté depuis lors disparu avec 4 de ses compagnons. Ce film montre les efforts pour retrouver ses traces et décrypter le mystère de sa disparition. En même temps, il nous porte à découvrir le révolutionnaire, le penseur, l’homme de science, le père aimant et l’immense écrivain. Arnold Antonin avec Florence Alexis, fille de Jacques Stephen Alexis et Stephen Ndiaye, petit-fils de Jacques Stephen Alexis

Written by AAFilms Administrator — October 19, 2015

Leave a comment

News

Vendredi 25 Novembre 15h15 Campus de l'UNIQ Haut Turgeau: Jacques Stephen Alexis, Mort sans sepulture

Dans le cadre de la commémoration des 70 ans des Cinq Glorieuses (1946-2016) Vendredi 25 Novembre 15h15 Campus de l'UNIQ Haut Turgeau: Jacques Stephen Alexis, Mort sans sepulture 2015/DVD/95 min...

René Depestre : On ne rate pas une vie eternelle a l'UNIQ Haut Turgeau Demain 14h00

Dans le cadre de la commémoration des 70 ans des Cinq Glorieuses (1946-2016) Jeudi 24 Novembre 14h00 Campus de l'UNIQ Haut Turgeau: René Depestre : On ne rate pas une...

Un Haïtien à Paris : Hommage à Gérald Bloncourt

Dans le cadre de la commémoration des 70 ans des Cinq Glorieuses (1946-2016) Trois films d’Arnold Antonin seront Projetés Mardi 22 Novembre 18h00 IFH Bois Verna: Gérald Bloncourt: un haïtien...